Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), plus particulièrement l’Unité d’épidémiologie populationnelle du Service de médecine de premier recours, le Centre des maladies virales émergentes et le Service de Médecine de Laboratoire, ont conduit une étude permettant d’estimer la prévalence d’anticorps IgG anti-SARS-CoV-2 dans un échantillon représentatif de la population genevoise. La séroprévalence globale minimale de 5.5% suggère qu’au 17 avril 2020, environ 27’000 personnes ont été exposées au SARS-CoV-2 dans le canton de Genève.