L’imagerie et le COVID-192020-04-03T13:43:30+02:00

Bienvenue sur notre site d’informations consacré au COVID-19

Bienvenue sur notre site d’informations consacré au COVID-19

Chère collègue, cher collègue,

La pandémie actuelle modifie en profondeur et rapidement le quotidien et la pratique de chacun des partenaires de soins.

Depuis le début de la crise nos équipes sont attentives au développement de de la situation et s’adaptent avec flexibilité et détermination aux recommandations édictées par la Confédération et les cantons.

En tant que partenaire radiologique, nous vous informerons régulièrement sur notre activité ainsi que sur une sélection de l’abondante littérature radiologique en relation avec le COVID-19.

Nous vous souhaitons une bonne lecture et vous adressons, chère collègue, cher collègue, nos plus cordiales salutations.

Au nom du Réseau Radiologique Romand


Dr Dominique Fournier
Radiologue FMH
Fondateur et Président 3R

À la une

Disponibilité des centres 3R

Les centres du Réseau Radiologique Romand sont ouverts et restent à votre disposition pour la réalisation d’examens que vous estimez URGENTS ou NÉCESSAIRES comme recommandé par l’OFSP et le médecin cantonal, c’est-à-dire:

  • Dont le résultat impactera significativement la prise en charge
  • Dont le report de plusieurs semaines entrainerait un risque de péjoration. Sont autorisées les interventions qui, si elles ne sont pas effectuées, entraînent une réduction de l’espérance de vie, une lésion irréversible, un risque considérable d’aggravation de l’état de santé ou une hospitalisation d’urgence, ou qui dégradent la qualité de vie de façon extraordinaire.
  • Qui déchargent les urgences hospitalières dans une filière « non-Covid ».

Sont notamment considérées comme non urgentes les interventions qui peuvent être réalisées à une date ultérieure sans que la personne concernée ne risque de subir d’autres inconvénients que des atteintes ou des troubles physiques ou psychiques mineurs.

Dans la médecine ambulatoire, de nombreuses consultations doivent être menées sans que l’on sache par avance s’il s’agit d’un problème vital. Il n’est pas possible d’établir une liste exhaustive de toutes les interventions médicales autorisées. Il relève en dernier lieu de la compétence des professionnels de santé de décider si une intervention est nécessaire ou non.

(source OFSP, Rapport explicatif concernant l’ordonnance 2 du 13 mars 2020)

Contacter un centre 3R

Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 17h

Rue du Scex 2
CH- 1950 Sion

Email: secretariat@irm-sion.ch
Tél: +41 27 329 05 85
Fax: +41 27 329 05 80

Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 17h

c/o Vigimed, rue du Léman 18b
CH- 1920 Martigny

Email: secretariat@cima-martigny.ch
Tél: +41 27 544 44 44
Fax: +41  27 775 55 88

Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30

Ch. du Verger 3
1868 Collombey-Muraz

Email: secretariat@irm-chablais.ch
Tél: +41 24 471 16 60
Fax: +41 24 524 25 63

Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 17h

Centre commercial des Deux Gares
Rue des Moulins 5b
CH- 1800 Vevey

Email: secretariat@cir-riviera.ch
Tél: +41 21 944 62 44
Fax: +41 21 944 62 43

Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 17h

Biopôle
Route de la Corniche 1
CH-1066 Epalinges

Email: secretariat@cile-lausanne.ch
Tél: +41 21 566 54 00
Fax: +41 21 566 54 01

Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 17h

Biopôle
Route de la Corniche 1
CH-1066 Epalinges

Email:  secretariat@cric-lausanne.ch
Tél: +41 21 566 54 10
Fax: +41 21 566 54 01

Réouverture prochaine

Chemin de Mornex 2
1003 Lausanne

Email: secretariat@cip-lausanne.ch
Tél: +41 21 310 40 30
Fax: +41 21 311 40 01

Réouverture prochaine

Chemin de Préfaully 15C
1022 Chavannes-près-Renens

Email: secretariat@irc-chavannes.ch
Tél: +41 21 545 80 00
Fax: +41 21 545 80 01

Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 17h

Rue de la Gare 6
CH- 1110 Morges

Email: secretariat@cim-morges.ch
Tél: +41 21 811 21 11
Fax: +41 21 811 21 10

Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 17h

Rue du Centre 10
CH- 1752 Villars-sur-Glâne

Email: secretariat@cif-fribourg.ch
Tél: +41 26 408 71 00
Fax: +41 26 408 71 01

Ouvert du lundi au dimanche de 7h00 à 23h00

Route de Chancy 98
CH- 1213 Onex

Email: secretariat@cio-onex.ch
Tél: +41 22 575 55 00
Fax: +41 22 575 55 01

HOTLINE

Afin de ne pas surcharger le système hospitalier et répondre aux urgences et prestations radiologiques nécessaires, nous assurons une Hotline téléphonique en dehors des heures d'ouverture de nos centres.

Nous répondons aux appels:

Du lundi au vendredi: Jusqu’à 21h
Samedi et dimanche: De 9h à 21h

027 544 11 33

Articles à la une

Croisière Diamond Princess et infection au COVID-19

31 mars 2020|

À retenir: La moitié des personnes asymptomatiques étudiées avaient des lésions pulmonaires au CT. Les personnes asymptomatiques présentent plus fréquemment des infiltrats pulmonaire en verre dépolis, tandis que les personnes symptomatiques présentent plus des consolidations. Les personnes asymptomatiques ont une atteinte pulmonaire moins étendue au CT. La signification et [...]

Méthode de dépistage COVID-19

27 mars 2020|

À retenir: Il n’y a actuellement pas de consensus concernant la prise en charge de patients suspectés de COVID-19 avec l’imagerie médicale Une hospitalisation est préconisée pour des anomalies bilatérales à l’imagerie, considérées comme critère de gravité. L’examen de dépistage COVID -19 est actuellement le frottis nasopharyngé au [...]

Les articles à la une

Références récentes

Actualités

COVID-19, Coronavirus, Faits, Mythes et Réalités

3 avril 2020|

L’Histoire des grandes épidémies reste gravée dans notre inconscient collectif. Pasteur, et les avancées considérables de la médecine nous ont donné l’espoir de pouvoir considérablement réduire le tribu exigé par la Nature, et peut-être parvenir [...]

Signes dermatologiques du COVID-19

2 avril 2020|

Les médecins prenant en charge les patients infectés par le coronavirus SARS-CoV-2 ne cessent chaque jour d’en apprendre davantage sur le Covid-19. Récemment, ils ont constaté que certains patients infectés présentent, parfois avant tout autre signe [...]

Informations utiles de la FMH

2 avril 2020|

Au cours des deux dernières semaines, la FMH a réuni pour vous quelques informations utiles à ce sujet ; elle publie aussi régulièrement des actualités sur la page www.fmh.ch/coronavirus-fr. Vous y trouverez les informations et outils [...]

Matériel d’information de l’OFSP

31 mars 2020|

En diffusant le matériel d’information le plus récent, vous contribuez grandement à lutter contre la propagation du virus et à protéger tout le monde. Chaque personne devrait savoir comment se protéger elle-même et protéger les [...]

Croisière Diamond Princess et infection au COVID-19

31 mars 2020|

À retenir: La moitié des personnes asymptomatiques étudiées avaient des lésions pulmonaires au CT. Les personnes asymptomatiques présentent plus fréquemment des infiltrats pulmonaire en verre dépolis, tandis que les personnes symptomatiques présentent plus des [...]

Les articles à la une

Questions et réponses

Questions pratiques
Voici une liste de questions pratiques concernant la prise en charge des patients dans nos centres. En cas de question, n’hésitez pas à nous contacter.

J’ai un doute sur le degré d’urgence ou le type d’examen à prescrire; que faire?2020-04-03T20:52:47+02:00

Si l’on suspecte une pathologie non bénigne (par exemple infection, lésion vasculaire, cancer ou autre pathologie menaçant sérieusement la santé du patient), et que l’examen est susceptible de modifier significativement l’attitude thérapeutique dans un délai rapproché, l’investigation est réputée nécessaire.

Le type d’examen à demander peut varier en fonction des risques de contamination, qui sont plus grands pour des examens comme l’échographie ou la mammographie, où un contact prolongé est nécessaire entre le patient et l’examinateur. Suivant les cas, le radiologue pourra opter pour un examen plus sensible que l’échographie, par exemple en cas de colique néphrétique, de diverticulite ou d’appendicite, où seul le scanner permet presque à coup sûr d’exclure le diagnostic.

Si le doute persiste, le radiologue reste à disposition pour orienter le choix de la modalité.

J’ai un patient qui présente une toux persistante, sans fièvre ni dyspnée; puis-je l’envoyer faire une radiographie ?2020-04-03T13:20:12+02:00
  • L’indication à faire une radiographie est posée sur la base du principe que le résultat modifiera la prise en charge du patient de façon conséquente.
  • Le Coronacheck doit être réalisé. Si le résultat indique que le patient doit être testé, il/elle ne peut pas venir faire une radiographie.
  • Si le Coronacheck ne signale pas de suspicion de COVID, notre secrétaire doit être avertie qu’un patient qui tousse va venir faire une radiographie. Si le patient a des masques, il devra venir avec le masque en place et se désinfecter les mains à l’entrée. Nous prendrons toutes les dispositions (masques et distance, désinfection de tout le matériel en contact) qui s’imposent. Le patient restera le moins longtemps possible dans notre centre.
  • Selon les cas, un CT (non injecté ou éventuellement injecté) peut également être prévu, sachant que la radiographie est nettement moins sensible, aussi bien pour les infiltrats infectieux que pour une néoplasie. Nos radiologues sont à disposition pour discuter de la meilleure indication.
Le virus COVID-19 peut-il être contracté dans votre centre ?2020-04-03T13:21:12+02:00

Votre sécurité avant tout ! En tant que professionnels de la santé, nous participons activement à la réduction du risque de la transmission de tout virus et toute bactérie. Nos mesures sont renforcées durant cette pandémie.

Notre personnel :

  • Porte un masque en permanence
  • Applique strictement les règles d’hygiène des mains
  • Garde une distance de sécurité avec chaque patient : seuls les contacts obligatoires sont maintenus (mise en place d’une voie veineuse, examen d’échographie, …)
  • Désinfecte les salles d’examen entre chaque patient

Le patient est invité à :

  • Ne venir que pour les examens nécessaires ou urgents
  • se rendre chez nous en transport privé plutôt que public
  • se munir d’un masque s’il présente des signes de fièvre, toux ou détresse respiratoire
  • se désinfecter ou laver les mains en arrivant
  • garder une distance de sécurité avec les autres patients et le personnel du centre
  • quitter le centre dès la fin de l’examen ; les résultats seront transmis au prescripteurs dans les meilleurs délais.
L’examen n’est pas urgent, mais mon patient est très inquiet. Que dois-je faire ?2020-04-03T13:20:50+02:00

La médecine est un art, non une science. Il est important de rassurer les patients inquiets, d’autant plus que la situation actuelle peut influer négativement des personnes très sensibles ou fragiles. Nous restons disponibles pour tous les examens que vous jugerez nécessaires, sans préjugé et afin d’éviter toute sous-estimation clinique. Vous pouvez contacter votre centre de proximité ou notre Hotline (numéros de téléphone et horaires)

Est-ce que le patient va être vu par un radiologue ?2020-04-03T13:20:03+02:00

Pour optimiser la sécurité des patients et de nos collaborateurs, nous nous efforçons de limiter les contacts directs. Toutefois, si c’est nécessaire, le radiologue peut intervenir pour expliquer au patient les résultats de son examen, ou pratiquer une échographie si celle-ci s’avère indispensable.

Dans quel délai le résultat de l’examen sera-t-il transmis ?2020-04-03T13:19:51+02:00

Nos délais rapides (en général moins de 24 heures) de transmission des compte rendus restent valables, aussi en période de confinement. Nous avons suffisamment de radiologues à disposition, à distance ou sur place, et de télésecrétaires, pour exécuter sans délai toutes les tâches habituelles.

Le mode de transmission (rapport informatisé, mail sécurisé, fax ou à défaut courrier postal) conditionnera le délai de transmission du résultat au médecin prescripteur, mais un contact téléphonique sera établi pour communiquer tout résultat nécessitant une décision ne pouvant attendre.

Avez-vous prévu une date à partir de laquelle des rendez-vous non urgents pourront à nouveau être donnés ?2020-04-03T13:19:31+02:00

Malheureusement, cette décision ne dépend pas de nous mais des autorités. Quand celles-ci lèveront l’interdiction des consultations non urgentes, nous pourrons progressivement reprendre un rythme de travail normal, en conservant des mesures de sécurité adaptées à la situation épidémique du moment.

Si des rendez-vous d’examen ont déjà été établis pour ces prochains mois, ils seront respectés dans la mesure du possible, ou déplacés si nécessaire.

Avez-vous une filière pour les patients COVID ?2020-04-03T13:20:20+02:00

Dans certains de nos instituts de radiologie travaillant avec des centres d’urgence, nous envisageons une filière séparée pour réaliser des CT pulmonaires. Dans ce cas de figure, une séparation stricte des équipes et des patients serait établie. De plus, les dispositions de désinfection, d’aération des locaux et de latence entre deux patients seront calquées sur les recommandations officielles des hôpitaux suisses et de la Société Française de radiologie. Quand ce flux sera mis en place, les médecins concernés seront informés, et seront les seuls à pouvoir prescrire des examens de ce type.

Mon patient est suspect de COVID-19 + mais non testé par frottis, puis-je l’adresser pour un examen thoracique ou autre dans un centre 3R ?2020-04-03T18:35:37+02:00

Si le résultat du test Coronacheck est positif, votre patient doit se faire tester en filière COVID.
Si le résultat du test Coronacheck est négatif :

  • Vous pouvez l’adresser dans un centre 3R pour tout examen urgent ou nécessaire
  • Vous devez l’annoncer téléphoniquement comme suspect d’atteinte au COVID-19 afin que nous puissions prendre des précautions supplémentaires:
    • Port du masque et lavage des mains obligatoire dès l’arrivée dans le centre
    • Prise en charge fast-track
    • Désinfection et ventilation de la salle d’examen majorées
    • Résultats dans la demi-journée.

Questions générales
Voici une liste de questions générales en lien avec le COVID-19 et l’imagerie médicale. En cas de question, n’hésitez pas à nous contacter.

On entend de plus en plus parler du rôle du scanner, qu’en est-il ?2020-04-03T19:36:38+02:00

L’imagerie ne fait pas partie des recommandations actuelles concernant le dépistage du coronavirus. Le dépistage de la population par scanner n’est pas recommandé. Le dépistage se fait au moyen d’un frottis dans la cavité nasale et son analyse au laboratoire (appelée RT-PCR) détecte le matériel génétique du virus.

Selon une étude sur la population chinoise, 89 % des patients COVID + ont des anomalies pulmonaires au scanner.

Le scanner est actuellement utilisé pour faire un tri efficace dans les services d’urgences en cas de test négatif, avec clinique suspecte ou en attente des résultats des tests diagnostiques chez des patients symptomatiques avec dyspnée.

Le scanner peut être négatif dans les trois premiers jours après l’apparition des symptômes. Les signes d’atteinte typique au scanner sont décrits dans notre article: Sémiologie radiologique typique

Pour ce qui est de l’irradiation, les scanners actuels travaillent en low dose ou ultra low dose, ce qui représente une exposition très limitée (1,5-2 mSv, soit l’équivalent de l’irradiation naturelle durant 6 mois).

La radiographie pulmonaire a-t-elle un intérêt ?2020-04-03T13:20:36+02:00

La radiographie a une sensibilité de 69% initialement comparée à 91% pour la PCR initiale.

La spécificité des radios pour les trouvailles de COVID n’est pas établie. La radiographie peut être normale lors des premiers jours des symptômes. Souvent les trouvailles sont subtiles et peu spécifiques, c’est-à-dire d’autres affections pulmonaires peuvent donner la même image sur les radiographies mais qui, dans un contexte de pandémie, peuvent suggérer une infection par le COVID-19.

Devra-t-on suivre par imagerie les patients COVID+ une fois guéris ?2020-04-03T13:20:29+02:00

Dans la très grande majorité des cas, les patients guérissent complètement. Des distorsions architecturales pulmonaires, signes de fibrose, sont visibles sur les scanners pulmonaires dans les cas graves nécessitant une hospitalisation.

On pourrait imaginer contrôler ces patients survivants aux formes graves par CT à distance, mais la maladie étant nouvelle, rien n’est actuellement codifié.

Des tests cliniques des capacités et fonctions pulmonaires pourraient par exemple aider à trier les patients nécessitant un suivi.

Quel est le taux de porteurs asymptomatiques pour le COVID-19?2020-04-03T13:21:21+02:00

Selon une étude concernant les passagers du paquebot « Diamond Princess » :

  • Les estimations du taux d’infection asymptomatique du COVID-19 varient entre 17,9% jusqu’à plus de 50%.
  • La moitié des personnes asymptomatiques étudiées avaient des lésions pulmonaires au CT.
  • Les personnes asymptomatiques ont une atteinte pulmonaire moins étendue au CT.

Complément d’informations: Croisière Diamond Princess et infection au COVID-19